Sonko annonce une autre manif pour ce 29 juin »Soit Macky m’arrête, soit il me tue »

65
Single Post


Single Post
Sonko annonce une autre manifestation le 29 juin
La coalition d’opposition Yewwi Askan Wi-Wallu compte le remettre ça, ce 29 juin, après la manifestation de vendredi dernier. L’annonce a été faite par le leader du Pastef. Et pour cette fois-ci, Ousmane Sonko compte bien y participer pleinement.
« Il n’y aura que deux possibilités le 29 juin : soit Macky m’arrête, soit il me tue », a déclaré Sonko. Il renseigne d’ailleurs que la lettre d’information sera déposée ce lundi même.
Selon toujours Sonko, la manifestation se fera sous une autre forme, avec la « formation de pôle au Sud, au Nord, entre autres ».
En outre, Ousmane Sonko demande à la population d’organiser « des manifestations spontanées dans toutes les localités où des personnes ont été arrêtées », comme cela a été le cas à Ziguinchor.
A ce propos, le leader du Pastef a affirmé que le mot d’ordre venait de lui et qu’il en assumait l’entière responsabilité. Il encourage les autres localités à faire de même.
« Je vous assure que si cela se fait pendant deux jours, le régime de Macky Sall pourrait même tomber », a estimé le leader de Yaw. 
Autre plan d’action : « Le chant des casseroles ». En effet, Ousmane Sonko a demandé aux populations, en particulier « ceux qui ne sont pas d’accord avec la gestion du président Sall », de faire, ce mercredi 22 à partir de 20 h, « du bruit avec des casseroles pendant 10 minutes, pour les maisons et des klaxons pour les véhicules ». Selon lui, « c’est une manière de montrer leur désaccord par rapport au régime actuel ».