Six mois sans salaires : Les acteurs du nettoiement menacent…

Dans un communiqué envoyé à senego, les Concessionnaires du nettoiement tiennent à informer les populations d’une « malheureuse perturbation dès la fin de la semaine prochaine ». Donc, si cette mesure arrivait à être mise en oeuvre, alors attendons nous à des déchets urbains encombrants.

« A la suite d’une réunion d’évaluation sur les arriérés de paiement de leurs factures qui fait état de six (6) mois de prestations impayées au titre de l’exercice 2019, les Concessionnaires du nettoiement sont dans le regret de devoir prévenir les populations, d’une malheureuse perturbation dès la fin de la semaine prochaine, dans le service de ramassage des déchets ménagers sur l’étendu du territoire national« , a indiqué le communiqué envoyé à senego.

Il rajoute : « En effet, pendant que Son Excellence le Président de la République ambitionne un « Sénégal zéro déchet », nous, entreprises privées du secteur, avons le sentiment d’être les oubliés de cette noble volonté politique que nous saluons au passage (la parole ne nous a même pas été donnée à l’occasion de la journée de lancement dudit programme le 08 août 2019 au Cicad) ».

Enfin, il explique que leurs « situations financières respectives actuelles ne permettent plus d’assurer la continuité du service public au delà d’une semaine. Nos entreprises ont chacune, effectué de gros investissements afin de satisfaire les nouveaux contrats de trois (3) ans signés avec l’UCG le mois dernier, sans avance de démarrage et sans perspective concrète sur le règlement de nos factures à venir ».