Situation répressive en Guinée : Africtivistes appelle au respect de la loi fondamentale et …

Le peuple guinéen est depuis quelques mois englué dans une situation chaotique avec des vagues de manifestations contre un supposé 3e mandat que souhaiterait le Président guinéen Alpha Condé. Cette volonté prêtée au président guinéen est en porte-à-faux avec la constitution qui stipule dans son article 27, que : « la durée du mandat est de 5 ans et renouvelable une fois. Aussi, nul ne peut exercer, de manière consécutive ou non, deux mandats présidentiels ». Récemment, des membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), un membre de Africtivistes du nom de Alsény Farinta Camara, des membres de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI), ont été arrêtés et conduits à Kindia (à 135 km de la capitale) en violation flagrante des règles de droit.

À travers son communiqué, Africtivistes donne l’alerte et se désole des informations alarmantes provenant des personnes incarcérées.  » Certains d’entre ces manifestants dont le blogueur Alsény Farinta Camara ont été violentés par les forces de sécurité. En plus, ils ignorent les charges qui ont été retenues contre eux depuis leur détention.  »

Il faut rappeler que plusieurs morts et blessés ont été dénombrés depuis le début des manifestations contre le projet de nouvelle constitution.

La  CEDEAO et l’Union Africaine interpellées…

« Africtivistes déplore ces pertes humaines et appelle à l’ouverture d’une enquête indépendante pour que justice soit faite. Nous demandons la libération immédiate des dirigeants du FNDC et des manifestants détenus dans plusieurs villes du pays. Elle condamne les tentatives d’asphyxie des mouvements sociaux et dénonce avec la dernière énergie les perturbations sur le réseau internet.

La Loi fondamentale guinéenne ainsi que toutes les conventions régionales et internationales ratifiées par la Guinée garantissent la liberté d’expression et celle de manifester. » 

Elle réclame au gouvernement guinéen de piloter les enquêtes de manière sérieuse et indépendante pour identifier et punir les auteurs des différents crimes qui s’étendent de plus en plus dans les grandes villes du pays. 

Enfin, pour mieux s’impliquer dans la crise et intervenir de manière minutieuse sur la question, Africtivistes interpellera l’opinion internationale et plus particulièrement la CEDEAO et l’Union Africaine…