Situation en Casamance – Robert SAGNA (Grpc) : « Il faut consolider la paix dans le sud… ! »

Travailler pour consolider la paix en Casamance, c’est l’invite faite par Robert SAGNA. Alors qu’il était invité par le collectif des chefs de village et les sages de la région de Ziguinchor à faire la situation et le bilan du processus de paix, relate l’As, le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc)a déclaré que d’importants efforts ont été faits pour le retour définitif de la paix en Casamance. Pour Robert SAGNA, l’heure est à la consolidation de la paix. « C’est vrai qu’il n’y a plus la guerre, mais il faut que la paix soit », a-t-il dit lors de cette rencontre qui a eu lieu ce week-end. Al’en croire, « pour parvenir à une paix définitive en Casamance, il faut qu’on se parle, se pardonne, se conseille. Mais il faut aussi qu’on soit solidaire, qu’on s’entre-aide et se soutienne », affirme le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance.