Situation du Sénégal : Ousmane Sonko accuse le président Macky Sall de « haute trahison ».

Dans sa déclaration de presse, le leader de Pastef Les Patriotes, accompagné par les responsables de l’opposition, est revenu sur la situation que traverse le
pays. Selon Ousmane Sonko, le président Macky Sall a commis une haute trahison. Pour lui, le président Macky Sall a prêté serment et il a juré en prenant des engagements. Il ne les a pas respecté alors il a trahi le peuple sénégalais.

Ousmane Sonko d’indiquer que « tout ce qui se pays actuellement est la faute du président Macky Sall avec la complicité de son ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome, son ministre de la Justice Malick Sall et son procureur Serigne Bassirou Guèye. Ils ont pris le Sénégal en otage. Tout le reste des complices ne sont que des pions ». 
Ousmane Sonko aussi étalé des exigences au président de la république qu’il a énumérées en commençant par la libération immédiate des détenus, l’indemnisation des familles des victimes des manifestations, l’organisation des élections locales, dire qu’il ne va plus se présenter pour un 3e mandat entre autres exigences…

Ousmane Sonko a appelé les jeunes à ne pas tenter de déloger le président du Macky Sall car dit-il « ce n’est pas démocratique. Il est le président légal mais illégitime. Vous ne m’entendez jamais l’appeler Président Macky Sall, je ne l’appelle que par Macky Sall parce que je ne reconnais pas sa légitimité ».

Ousmane Sonko a appelé à des manifestations pacifiques chaque semaine parce que dit-il « la
peur a changé de camp ».