Signature d’une Convention de collaboration : Paris 2024 (JO) et Dakar 2022 (JOJ) …

Dakar 2022 (JOJ) a signé ce mercredi une convention de collaboration avec le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) de Paris 2024, qui vise à renforcer leur coopération pour le «développement du secteur sportif au Sénégal». Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le CNOSS veulent poser ensemble les jalons de l’organisation.

«Nous avons la volonté de faire des quatrièmes Jeux Olympiques de la jeunesse, que le Sénégal va organiser au nom de l’Afrique en 2022, un modèle de réussite sportive d’olympisme qui fera référence. La convention que nous signons aujourd’hui, entre Dakar 2022 et Paris 2024, participe de cette volonté forte et assumée», a expliqué Mamadou Diagna Ndiaye, en présence de Roxana Maracineanu, la ministre français des Sports et Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence française de développement (AFD).

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) de Paris 2024 devrait venir en renfort à l’expertise technique sénégalaise, selon le Président du Comité national olympique et sportif du Sénégal (Cnoss). «Nous voulons faciliter le partage des acquis et créer les synergies qui produisent des effets et des impacts durables», a souhaité Diagna Ndiaye, qui parle de «collaboration efficace, qui s’inscrit dans la durée». 

Tony Estanguet, Président du Cojo Paris 2024, a pour sa part, décidé de «mobiliser le savoir-faire français en organisation d’évènements sportifs», dans la perspective des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2022. «Une “Equipe France”, pilotée par le Cojo Paris 2024 et composée d’acteurs comme l’AFD (Agence française de développement), va accompagner le gouvernement sénégalais et le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) dans la préparation de cet événement», a promis le dirigeant sportif français.