Serigne Modou kara: « li téré coupe bi gnew… »