Serigne Mansour Sy Djamil sur l’affaire Isja et l’HGS…

L’Affaire des 22 filles de l’Institut Sainte Jeanne D’arc et l’Histoire générale du Sénégal continuent de défrayer la chronique. Le guide religieux, Serigne Mansour Sy Djamil qui animait une conférence, n’a pas esquissé le débat. 

Pour le petit-fils de Serigne Babacar Sy, le Sénégal est un petit pays, mais avec un grand peuple, qui a fait ce que les autres pays de la Sous-région n’ont jamais imaginé.  Avec 95% de musulmans, le peuple a élu un président chrétien, Léopold Sedar Senghor.

Pour lui, les insultes contres les marabouts et l’affaire de l’Institut Sainte Jeanne D’arc sont pilotés par des lobbies, les mêmes qui ont monté le débat sur l’écriture de l’Histoire du Sénégal.

« Tout le monde savait que la réécriture de l’histoire du Sénégal racontée par la plupart des talibés et des griots allaient créer des problèmes », laisse entendre le marabout politicien.