Serigne Bassirou Guèye : « Je ne suis pas encore saisi sur l’affaire Prodac »

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, est formel : « Je ne suis pas encore saisi sur l’affaire Prodac. » 
Il répondait à l’interpellation des journalistes, au cours de sa conférence de presse.
Pour rappel, l’Inspection des finances avait relevé, dans son rapport d’enquête de mai 2018, des faits de surfacturations, de dépenses irrégulières, de détournements de deniers publics, de népotisme sur fond de délinquance sur des marchés publics.
Le coordonnateur du Prodac, Mamina Daffé, avait été épinglé dans une affaire de marché de gré à gré octroyé à la société israélienne Green 2000 représentée par Daniel Pinhassi, pour les études et les aménagements des domaines agricoles communautaires (Dac) de Séfa, Keur Samba Kane, Keur Momar Sarr et Itato.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici