Serigne A. Samad Mbacké: «Nos autorités sont plus promptes à jeter en prison un maître coranique qu’à …»

Le marabout de Touba, Serigne Abdou Samad Mbacké, est très en colère après l’arrestation, ce week-end, d’un maître coranique à Ndiagne (Louga) pour traitement esclavagiste exercé sur ses talibés. «Nos autorités sont plus promptes à jeter en prison un maître coranique qu’à arrêter les assassins et braqueurs qui écument Touba», a-t-il déclaré. Et de préciser: «Je n’accuse personne mais je trouve qu’il y a un laxisme avéré quand il s’agit de combattre le banditisme et une rapidité d’exécution fulgurante quand il s’agit de punir un maître coranique». Le Mbacké-Mbacké a invité les populations de Touba, les commerçants en particulier, à «s’armer des khassidas de Serigne Touba. Il a prévu tout ce dont nous avons besoin». Il cite à ce propos certains écrits du Cheikh dont «Asmahul Ahlu Badrin, Matlaboul Fawzeini etc… ».