Sénégalais qui se soignent à l’étranger: Les éclairages de Diouf Sarr

Abdoulaye Diouf Sarr s’est invité mardi, dans le débat sur les gens, notamment les autorités qui se soignent à l’étranger. Selon le ministre de la santé et de l’action sociale, ce fait ne doit pas être lié à une pauvreté du plateau médicale au Sénégal.

Lever l’équivoque sur une question qui taraude l’esprit de nombre de sénégalais, voila ce à quoi le ministre de la santé et de l’action sociale est tenté de faire. Interpellé par des journalistes, il rejette toute tentative de faire une corrélation entre les sénégalais qui vont se soigner à l’étranger et la pauvreté du plateau médical dans les hôpitaux du pays. Abdoulaye Diouf Sarr de prendre comme exemple pour étayer son propos, l’Hôpital principal de Dakar (HPD) qui, à ses yeux, est bien équipé, avec un personnel professionnel.

Question de choix

Si bon nombre de sénégalais condamnent leurs compatriotes qui s’envolent souvent pour se soigner hors de chez nous, tel n’est pas le cas du ministre. En effet, Abdoulaye Diouf Sarr, loin des critiques proférées ça et là, assure que les concernés ont le droit et la liberté de choisir là où ils veulent aller.

Rappel

Le constat s’avère alarmant sur les cas d’évacuation de compatriotes hors du pays en cas de maladie. Seulement, un hic. Si d’aucuns guérissent grâce l’expertise occidentale et retournent saints et saufs au bercail, d’autre par contre y laissent la vie. Une question qui suscite moults commentaires au regard de la prolifération des cas.