Sénégal – Tunisie: Pourquoi le penalty tunisien a été refusé selon Fifa ?

Le Sénégal a eu besoin d’un but contre son camp en prolongation pour battre la Tunisie (1-0), et se qualifier pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations. Les Lions de la Teranga ont eu chaud dans la seconde mi-temps de la 

prolongation, en voyant l’arbitre éthiopien Tessema désigné le point de penalty en faveur des Aigles de Carthage. Ce, suite à une main d’Idrissa Guèye dans la surface. Une décision finalement annulé après recours à la Var. La Fifa explique les raisons.

Le Sénégal s’est qualifié dimanche pour la deuxième finale de la CAN de son histoire après celle perdue en 2002 contre le Cameroun. Les joueurs d’Aliou Cissé ont battu dans la douleur la Tunisie (1-0) au terme d’un match totalement fou, où chaque équipe a eu l’occasion de passer. Mais le seul but est arrivé lors de la première période de prolongation quand Dylan Bronn a marqué contre son camp (100e).

En fin de deuxième période, les deux équipes ont manqué un penalty chacune. Le Tunisien Ferjani Sassi a d’abord vu sa frappe trop molle arrêtée par Alfred Gomis (75e) avant que Mouez Hassen n’imite son homologue sénégalais en sortant la frappe d’Henri Saivet (81e). En toute fin de match, l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema Weyesa sifflait un deuxième penalty pour la Tunisie après une main d’Idrissa Gueye dans sa surface. Mais il changeait ensuite sa décision au vu des images en bord de terrain (116e), après intervention de l’arbitre assistant vidéo.

Pourquoi l’arbitre a annulé le penalty ?

Le dernier penalty tunisien, qui avait d’abord été sifflé dans les ultimes minutes de la prolongation, à la 116e, pour une main d’Idrissa Gueye, s’est vu annuler par l’arbitre après utilisation de la vidéo. Une décision qui a suscité des polémiques dans la presse sportive notamment tunisienne. La Fifa est intervenue pour tranhcer et expliquer les raisons qui ont occasionné l’annulation du penalty.

Voici les explications en images !