SÉNÉGAL – MAURITANIE : Exploitation du Gaz, l’étude d’impact environnemental de BP au centre d’une polémique

Ouestaf – Un groupe de scientifiques et d’universitaires conteste la fiabilité de l’étude d’impact environnemental et social (EIES) faite par l’exploitant Bristish Petroleum (BP). Ces scientifiques alertent sur des conséquences néfastes que l’exploitation du gaz pourrait avoir sur la biodiversité marine et côtière. Le gérant britannique rejette tout.

Les adversaires du projet gazier de la multinationale sont catégoriques : il fait peser sur la biodiversité des de deux pays concernés de multiples dangers. Depuis des mois ils ont donc engagé une campagne, y compris sur les réseaux sociaux pour dénoncer BP.

Le géant britannique des hydrocarbures qui a affiché en 2018 un chiffre d’affaires de 298,8 milliards de dollars (en hausse de 24% par rapport à 2017) a signé un accord en décembre 2018 avec les gouvernements sénégalais et mauritaniens pour l’exploitation de gaz offshore.