SÉNÉGAL-JAPON : Les principaux axes d’un partenariat multifactoriel

Le Japon est un partenaire privilégié pour le Sénégal. La coopération entre
les deux pays porte sur plusieurs secteurs, notamment, la transformation structurelle de l’économie et la croissance, le capital humain et la protection sociale.
Parmi les domaines prioritaires contenus dans le Plan d’opération du Japon au Sénégal pour la période 2015-2019 figurent.

LE PROGRAMME DE RENFORCEMENT DU FONCTIONNEMENT URBAIN DE DAKAR :

Ce programme porte sur l’aménagement d’infrastructures économiques et sociales pour le développement de la métropole de Dakar et l’intégration régionale à travers des projets d’investissements, des prêts concessionnels et des subventions. Ainsi, appuie-t-il
la croissance économique durable avec un impact au niveau régional et porte sur :

– Le Projet de réhabilitation du Môle 3 du Port de Dakar : Avec l’Agence japonaise
de coopération internationale (JICA), une subvention non remboursable à hauteur de 3.971.000 Yens, soit environ 21 milliards FCFA a été accordée au Sénégal pour le projet de réhabilitation du Môle 3. À terme, l’ouvrage pourra accueillir  des navires de 35.000 tonnes, 190 m de long, 29,5 m de large et 12 m de tirant d’eau. Les travaux répartis en deux phases portent notamment sur la construction
d’un quai en palplanches (steel pipe pile) long de 350m, la réhabilitation des terrepleins et des voies de circulation. – L’Etude préparatoire pour le Projet d’urgence de renforcement et de réhabilitation du réseau de transport d’énergie de la région de Dakar

– Le Projet de construction de l’usine de dessalement de l’eau de
mer aux Mamelles

LE PROGRAMME D’APPUI À L’AMÉLIORATION DE L’ÉCONOMIE RURALE

En vue de booster l’économie rurale, le programme accorde la priorité à la culture du
riz et vise l’amélioration de la productivité, de la distribution, de la gestion des fermes,
entre autres. Le programme intègre les objectifs de la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture (SNDR) adoptée dans le cadre de la Coalition Africaine pour le Développement de la Riziculture (CARD).

Il s’agit également de stimuler le développement global de l’économie rurale et la résilience contre le risque du changement climatique par l’assurance de durabilité des
bases de production, l’augmentation des revenus des ruraux, la diversification des
sources de revenus, la création d’activités économiques et la maîtrise de la dégradation de l’environnement, du point de vue du développement communautaire intégré. Les
projets phares de ce programme sont :

– Le Projet d’amélioration de la productivité du Riz dans les aménagements hydro agricoles dans la Vallée du Fleuve Sénégal (PAPRIZ2)

 Le Projet d’appui à la productiondurable du riz pluvial
– Le Projet de renforcement des
capacités pour le contrôle de la dégradation des terres et la promotion de leur
valorisation dans les zones de solsdégradés (CODEVAL)
– Le Projet d’appui visant à propulser
le développement rural en assurant l’harmonisation de l’écologie et l’économie :
Promotion des Écovillages
– Le Projet de renforcement des capacités des petits producteurs horticoles
– Le Projet de renforcement des capacités en matière de Gouvernance de
la Sécurité Alimentaire et de la Résilience
– Le Projet pour l’accroissement de revenus dans les communautés rurales
grâce à la circulation des ressources locales « École Ferme» au profit des
jeunes villageois
– Le Programme des volontaires dans les domaines de l’agriculture et du développement rural

LE PROGRAMME DE PROMOTION DE LA PÊCHE DURABLE

Ce programme vise le développement de chaîne de valeur à travers le renforcement
des capacités des acteurs et des agents techniques en matière de la gestion des
ressources halieutiques. Il concerne :
– Le Projet d’étude de la promotion de la cogestion des pêcheries par le développement de la chaîne de valeur (PROCOVAL)

– L’étude préparatoire du Projet d’aménagement et d’équipements de
quai de pêche agréé pour la valorisation des produits issus des initiatives de gestion durable des ressources halieutiques dans le département de Mbour
– L’usine de fabrication de pirogues en fibre de verre (BOP business promotion)
– Le Projet de renforcement de capacités pour la Cogestion des Pêcheries
dans les Pays d’Afrique de l’ouest (COPAO)
– Le Programme des volontaires dans le domaine de la Pêche

LE PROGRAMME D’APPUI À LA COUVERTURE SANTÉ UNIVERSELLE

Le programme concerne l’atteinte des objectifs de la Couverture Santé Universelle
au Sénégal. La coopération porte sur la santé maternelle et infantile, la gouvernance,
les ressources humaines en santé, ainsi que l’assistance à la politique de la Couverture Maladie Universelle (CMU). Sont concernés :
– Le Projet de renforcement des soins de santé maternelle et néonatale au Sénégal (PRESSMN), Phase 2 et 3
– Le Projet de construction du centre d’application pour la santé de la mère et
de l’enfant à l’ENDSS
– Projet d’appui au renforcement du système de santé (PARSS), Phase 2
– Le Programme d’appui à la CMU
– Le Projet de renforcement des capacités du système d’assurance
maladie communautaire et des initiatives de gratuité des soins de santé
– Le renforcement des capacités des enseignants des écoles d’infirmiers et de sages femmes des pays francophones d’Afrique (Phase 2)
– Le Programme des volontaires dans les domaines de la santé: sage-femme,
infirmier, entretien des équipements médicaux, service administratif

LE PROGRAMME POUR L’AMÉLIORATION DE L’EDUCATION

Il porte sur l’appui à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage notamment les
mathématiques et les sciences, l’amélioration à l’accès à l’enseignement secondaire et l’amélioration de l’environnement scolaire. Au niveau de la formation professionnelle,
le renforcement des capacités du Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT)
est visé afin que le centre puisse jouer un rôle d’Institut d’excellence en matière de formation des ressources humaines de l’industrie. Le programme porte sur :
– Le Projet de construction et d’équipement d’un Centre Régional de
Formation du Personnel de l’Education (CRFPE) à Fatick
– Le Projet de construction de salles de classe pour l’enseignement moyen dans la banlieue de Dakar et les régions de Kaolack, Thiès et Fatick
– Le Projet d’Amélioration des Apprentissages en Mathématiques à l’Elémentaire (PAAME)
– Le Programme des volontaires dans le domaine de l’éducation de base
– Le Projet d’amélioration de la capacité d’organisation du Centre de Formation Professionnelle et Technique Sénégal-Japon
– Le diplôme de master et programme de stage dans le cadre de l’initiative
africaine de l’enseignement professionnel en faveur des jeunes (Initiative ABE)
– Le Programme des volontaires dans les domaines de la formation professionnelle et technique