SENEGAL: Baisse du taux de guérison ces deux dernières semaines.

Alors que la propagation de la Covid-19 ne ralentit pas au Sénégal, le taux de guérison a connu une baisse ces deux dernières semaines. Le Sénégal a déclaré à ce jour 6.698 cas positifs au coronavirus dont 4.341 guéris, 108 décès, donc 2.189 sous traitement. 
 

Du 1er au 15 juin, notre pays a enregistré 1.566 rémissions. Un chiffre qui a considérablement baissé à la quatrième semaine du même mois. Concrètement, du 15 au 29 juin, 917 personnes ont été déclarées guéries, d’où une différence de 649.

Cependant, le mois de juin reste celui qui a enregistré le taux de guérison le plus satisfaisant depuis le début de la lutte. En effet, du 1er au 31 mai, 1.445 patients ont recouvré la santé tandis qu’ils sont 2.540 entre le 1er et le 29 juin à avoir été remis sur pied après un séjour dans les structures hospitalières.

Que s’est-il donc passé depuis deux semaines pour qu’on assiste à une chute de la courbe des guéris ? Pour l’heure, les autorités sanitaires ne se sont exprimées sur le sujet. Mais il nous revient de sources bien renseignées que le virus dont la propagation semble dans sa vitesse de croisière, touche de plus en plus des personnes âgées dont la rémission peut prendre des jours, contrairement aux jeunes plus résistants au virus.

Dans une interview avec la RTS en marge du bilan du deuxième mois de riposte, le Professeur Seydi disait presque la même chose entre autres explications. « Baisse du nombre de malades guéris ? Non, je ne pense pas. Il y a une variation qui est naturelle parce que tous les malades hospitalisés le même jour ne guérissent pas en même temps. Hier (vendredi 1er mai), on avait 22 patients guéris. Avant-hier (jeudi 30 avril), 19 patients guéris, aujourd’hui, nous sommes à 12…c’est variable. Ce chiffre dépend de beaucoup de facteurs. Je peux donner l’exemple des types de malades. Si vous avez des malades âgés, le temps de guérison est plus long. Dans ma communication au ministère, j’ai dit que la durée médiane d’hospitalisation des sujets de plus de 80 ans, était de 19 jours. Ca dépend aussi de la précocité du traitement. Les patients qui ont été vus précocement et traités précocement ont une durée médiane de séjour de 08 jours… », défendait le responsable de la prise en charge médicale des malades COVID-19.