Sécurisation En Casamance : Une Dizaine De Personnes Blessées Par Balles Et éclats D’obus Dans Le Nord Sindian

95
Single Post


Single Post
Une dizaine de personnes blessées par balles et éclats d’obus
Au moins une dizaine de personnes seraient blessées au cours des opérations de sécurisation de l’armée au niveau de la frontière gambienne, dans le Nord Sindian précisément. Zig FM qui donne l’information cite des sources concordantes et précise que ces personnes ont été blessées par balles et éclats d’obus au niveau du village de Diakhine, à quelques encablures de la Gambie, ce mardi. Elles sont pris en charge au niveau des hôpitaux à Banjul.

Ces informations ne précisent pas l’identité des blessés de ces opérations touchés par balles et éclats d’obus, ni leur appartenance, s’il s’agit d’éléments du MFDC qui résistent aux assauts de l’armée ou des civils fuyant les opérations, mais leur état serait stable. Seulement, nos confrères précisent que des villages situés dans cette zone sont en train de se vider de leurs populations.

Par ailleurs, le Chef d’Etat-major des armées, le Général de corps Cheikh Wade, cité par la source, affirme: « Ce n’est pas encore la fin des opérations de sécurisation en Casamance, ni moins  la fin du processus de démantèlement de toutes les bases du MFDC. Le principe de terminer avec la branche armée de ce mouvement indépendantiste est irréversible ». 

Pour rappel, l’armée a entamé, mi-avril, des opérations de sécurisation dans le Nord Sindian, de démantèlement des bases du MFDC et de destruction de tous les champs de productions de cannabis ou chanvre indien instaurés dans cette zone. Des opérations visant également à mettre fin au trafic illicite de bois, afin de permettre aux populations de la zone Sud de vivre paisiblement dans leurs différentes localités après quarante ans de conflit.



Source link