Secteur touristique : Racine Sy salue les efforts de redynamisation

Le président du Conseil Sénégalais du tourisme a salué les actions mises en oeuvre par les pouvoirs publics. Ce, pour accompagner et motiver les acteurs du secteur pour une meilleure promotion de la destination Sénégal.

Partenariat secteur privé-état

« La motivation est là par rapport aux actes qui ont été posés par le ministre du Tourisme Alioune Sarr, qui a redonné goût au secteur. Aujourd’hui le partenariat secteur privé-Etat n’est pas galvaudé, c’est une réalité », a déclaré Mamadou Racine Sy, dans le cadre du Salon Top de Paris.

Signatures de conventions

Le président du CST s’est réjoui de la forte présence à Paris, de représentants du patronat du secteur du tourisme. Une première, selon lui, et c’est la raison pour laquelle il s’est félicité de la signature de conventions avec des opérateurs français. « Nous avons signé des conventions notamment avec le premier Tour opérator français Caravel, avec le SETO ( Syndicat des entreprises du tour opérating) » a dit M. Sy, qui n’était plus revenu au Top Résa depuis plusieurs années pour diverses raisons.

Synergie entre les acteurs

A propos des conventions signées, il a déclaré « nous nous engageons à œuvrer ensemble du point de vue de la vision et des ressources, de la logistique à mettre en place, pour le rayonnement de la destination Sénégal ». Racine Sy a aussi salué la présence de de la compagnie nationale Air Sénégal pour rendre plus dynamique cette synergie entre les acteurs sénégalais et français et ceux d’autres pays.

Bonnes augures  

« Les choses bougent au niveau du principal marché émetteur qu’est la France vers la destination Sénégal. Nous avons de sérieuses raisons de penser que la saison prochaine sera bien meilleure que celle de cette année », a souligné Mamadou Racine Sy.La forte présence du patronat sénégalais à Paris montre selon lui, que les choses bougent dans le secteur du tourisme au Sénégal, a insisté Mamadou Racine Sy.

Vision novatrice

Il a salué la vision du président de la République dans le secteur du tourisme pour avoir été le chef de l’Etat à présider le lancement d’une saison touristique, qui a fait de la Casamance une zone économique spéciale, en ayant pris un certain nombre de mesures fiscales pour aider le tourisme, avant de mettre récemment en place le Conseil sénégalais du tourisme (CST). « Ce sont là des signaux politiques très forts, une volonté du Sénégal d’accompagner le secteur privé touristique pur en faire le premier secteur d’activité économique », a laissé croire Racine Sy.