Scandale de la Mairie de Ziguinchor : Abdoulaye Baldé se lave à grande eau

Depuis vendredi 13 septembre dernier, les deux agents accusés de « faux usage de faux, escroquerie, et usurpation de fonction» entre autres motifs ont répondu de leurs actes. Après les avoir écoutés, ils n’ont pas puis s’en sortir et ils étaient déférés.

Selon une source proches du parquet : «le lundi septembre dernier, les deux accusés ont fait face au procureur, mais leur dossier semble être lourd et ont eu un mandat de dépôt».

Un de leur avocat semble confirmer le mandant de dépôt. Depuis que l’affaire à eu lieu, le premier magistrat de la ville n’est pas venu au chevet de ses agents. Sur cette arrestation de ses agents municipaux, notamment l’agent Voyer, Aliou Diemé et Souleymane Signaté respectivement, chef de la division de recettes de la fiscalité, Abdoulaye Baldé se veut net et clair : «Je défendrais personne et je ne soutiendrais personne dans ce qui n’est pas logique».

Face à cette situation, le patron de la Mairie se lave à grande eau. Mais, ce qu’il faut retenir, cette affaire est loin d’être fini. L’enquête suit son cours et les mêmes sources proches du parquet de Ziguinchor, informent que certaines têtes risqueront de tomber dans les heures à venir. Ils précisent encore que ce n’est pas le seul dossier qui tourne dans cette grande mairie dirigée par Baldé.

Une affaire à suivre.