SANTE-Sédhiou : 12 cas de cancer du col de l’utérus suspectés chez des filles de 9 ans

Le cancer du col de l’utérus semble être une réalité à Sédhiou notamment chez les filles de 9 ans. Au cours des activités de ‘’Octobre Rose’’, ce sont au total 12 légions suspectes qui ont été détectées et envoyées chez les gynécologues pour une confirmation et leur prise en charge. Conscientes du phénomène devenu une triste réalité à Sédhiou, les autorités administratives et sanitaires se sont retrouvées ce mardi en comité régional de développement (Crd) pour chercher les voies et moyens d’endiguer le mal. 
 Aussi ont-elles opté pour la relance du vaccin contre le col de l’utérus qui avait connu un échec en 2018 du fait des grèves des syndicats de la santé mais à cause d’une certaine campagne d’intoxication autour de ce vaccin, à en croire le médecin-chef du district sanitaire de Bounkiling. 
 Le docteur Bou Diarra reste cependant optimiste vu les données statistiques de la couverture de 2019 et l’implication du secteur de l’éducation qui abrite l’essentiel de la cible. 
 Le projet Show, qui contribue à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, a décidé également d’accompagner la région médicale et le ministère de la Santé dans la vulgarisation et la dissémination du plan d’institutionnalisation du genre. Sokhna Dia, en charge du projet Show au district sanitaire de Sédhiou, a plaidé contre les obstacles et les barrières dus aux normes sociales qui limitent l’accès des femmes aux structures de santé.