Sangomar : L’Inde s’intéresse au pétrole sénégalais…

199

La société indienne Oil & Natural Gas Corp. étudie la possibilité d’acheter à Woodside Petroleum Ltd. une participation minoritaire importante dans le projet pétrolier Sangomar, au large des côtes sénégalaises, dont le coût s’élève à plus de 4 milliards de dollars, selon bnnbloomberg.ca visité par Senego.

Discussions avec Woodside

L’entreprise publique ONGC discute de l’acquisition d’une participation de 20 à 40 % dans le champ, a déclaré le site, citant des sources anonymes.

La société australienne Woodside travaille avec Jefferies Financial Group Inc. sur la vente, qui pourrait également attirer d’autres prétendants, ont précisé les dites sources.

Woodside en pôle position

Woodside a renforcé sa position dans le champ de Sangomar par une série d’achats de participations. Au début de cette année, elle a acheté la participation de FAR Ltd. après avoir exercé son droit d’égaler une offre faite par ONGC. Cela a porté sa participation dans le projet à 82 %, le reste étant détenu par le gouvernement sénégalais. Woodside a acquis la participation de Cairn Energy Plc dans Sangomar l’année dernière.

Le Sénégal, l’Eldorado

Le Sénégal a attiré des compagnies pétrolières et gazières à la recherche de nouvelles ressources. Cairn a foré les premiers puits en eau profonde à Sangomar en 2014, faisant l’une des plus grandes découvertes de pétrole au niveau mondial cette année-là. Kosmos Energy Ltd, basée à Dallas, a ensuite fait une série de découvertes majeures de gaz offshore à partir de 2016.