Samuel Sarr, Pierre Atepa Goudiaby : Le duo qui a servi de « bélier » à Frank Timis

Dans l’affaire des 250 millions de dollars révélée par la chaine BBC sur Aliou Sall et Frank Timis, Samuel Sarr et Pierre Atepa Goudiaby devraient être les premiers à être entendus par le Procureur de la République. Car, ces derniers ont été les premiers à introduire Frank Timis dans le cercle du pouvoir de Wade. Mais comble du destin aujourd’hui, ils semblent les moins prolixes sur ce gros scandale qui continue de secouer la République.

Dans l’ouvrage d’Ousmane Sonko, Frank Timis aura étalé ses talents d’homme douteux. Un prédateur qui aurait usé de subterfuges pour obtenir de Wade la signature de contrats pétroliers. Voici ce qui l’a perdu dans ses conjectures : « J’ai pris la licence de Petro-Tim à environ dix millions, mais ce n’est- pas une transaction locale. Les deux sociétés (Petro-Tim, Timis Corporation Ltds. Les deux sociétés sont enregistrées à l’étranger, elles ne peuvent pas payer des taxes au Sénégal ».Ces affirmations gratuites de Frank Timis ont été démenties par le document de Sonko qui indique que Petro-Tim Limited avait, conformément à la prescription de l’article 4-8é du CRPP (Contrat de Recherche et de Partage de Production),ouvert une représentation au Sénégal sous la forme d’une société de droit sénégalais dénommée Petro-Tim Sénégal SAU, créée le 23 mai 2012 par Monsieur Aliou Sall ». Ce qui signifie en clair que Frank Timis se serait servi du Sénégal pour se sucrer grassement tout en arguant qu’il n’avait pas à payer des taxes. Si aujourd’hui la chaine publique anglaise révèle des pots de vin sur le frère du Président de la République par la complicité de Frank Timis, cela voudrait dire que les responsabilités de Samuel Sarr et Pierre Atepa Goudiaby sont virtuellement engagées car ce sont eux qui ont servi de « bélier » à l’homme d’affaires roumain pour enfoncer les portes du Sénégal au point d’obtenir frauduleusement la signature de contrats d’exploration de pétrole.