Sale temps au Pds : Les « karimistes » s’entredéchirent pour le contrôle de la Fncl

Décidée à faire dégommer Dr Cheikh Seck et le député Abdoul Aziz Diop, la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl), qui a fini de s’inféoder à Karim Wade, peine toujours à trouver des successeurs à ceux qu’elle appelle des frondeurs. Accusés qu’ils sont de désavouer Me Abdoulaye Wade pour lui avoir retourné, du tac au tac, les postes qu’il leur avait octroyés dans le nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) du Parti démocratique sénégalais (Pds). Selon Les Échos, les « Karimistes », réunis hier, n’ont pas pu accorder leurs violons. De guerre lasse, ils ont décidé, sur fond de bataille de positionnement, de refiler la patate chaude au pape du Sopi.