Salaire : le coach du Burundi gagne moins de 300 000 F Cfa

En plus d’être le sélectionneur le moins bien payé de la Can, le coach du Burundi doit être sans doute l’un des entraineurs d’équipes nationales les moins bien traité au monde. Olivier Niyungeko a, en effet, un salaire mensuel de 450 euros, soit 295 200 francs CFA.

Selon Jeune Afrique, qui a mené une enquête sur les salaires des entraineurs, Olivier Niyungeko peut toutefois améliorer sa paie avec les primes de match. Il a aussi révélé ses prétentions à ses employeurs.

‘’Le coach des Hirondelles a fait une proposition pour que ses émoluments soient revus à la hausse : 5 000 euros pour lui, et 3 000 euros pour ses deux adjoints’’, ajoute le site.