Saisie de drogue dure au port : La réaction du commissaire Matar Diop

Le coordonnateur du Comité interministériel de lutte contre la drogue a réagi, suite aux nombreuses saisies de cocaïne, ces derniers jours, au Port autonome de Dakar (Pad). Pour le commissaire Matar Diop, on ne peut pas dire que Dakar est une plaque tournante, mais plutôt une zone de transit.

«L’Afrique de l’Ouest est, en fait, une zone de transit. Pour le moment, on ne peut pas dire que c’est une plaque tournante. C’est vrai qu’il y a ces deux saisies qui ont été faites dans un espace de temps assez réduit. Mais je crois qu’il faut pousser l’analyse et voir un peu le résultat de l’enquête pour arriver à dire si, effectivement, il y a beaucoup de drogue qui transitent par l’Afrique de l’Ouest», a soutenu le commissaire Matar Diop.

Selon lui, beaucoup de dispositions étaient prises, au niveau du port. «On a des unités qui travaillent séparément, mais aussi celles qui travaillent au sein d’une même unité et qui sont contrôlées par des policiers, des gendarmes, etc. On ne peut pas, aujourd’hui, dire formellement qu’on ferme le port ou bien dire aucune marchandise ne passe. Mais pour les autres marchandises qui sont illégales comme la drogue et autres, il faut nécessairement redoubler de vigilance, comme ç’a été d’ailleurs le cas des saisies qui ont été effectuées en l’espace de temps assez réduit».

Par ailleurs, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, est en visite depuis ce matin à la brigade du môle 1 du port de Dakar, renseigne la Rfm.