Saint-Louis : Un laveur de voitures accusé de v**l sur une dame de 70 ans…

T. Mboup est en garde à vue depuis le 17 février dernier, dans les locaux du commissariat de l’île de Saint-Louis. Une dame de 70 ans a accusé ce laveur de voitures de l’avoir v**lée.

Selon la dame T. Mboup, un habitué de la maison, l’a trouvée dans la maison et s’est mis à lui faire des avances, en lui proposant la somme de 5 000 F CFA, pour entretenir des relations intimes avec elle. Elle a refusé catégoriquement. Mais T. Mboup, qui tenait à satisfaire sa libido, est allé fermer la porte de la maison. Etant seuls, il l’a prise par la force, n’ayant eu aucun mal à lui imposer sa puissance physique pour la neutraliser.

T. Mboup, laveur de voitures, est né en 1989. Selon des sources judiciaires nichées au parquet de Saint-Louis, il a nié sans convaincre. ‘’Je me suis rendu au domicile de la dame. Je l’ai trouvée seule. Ainsi, je suis sorti pour m’asseoir devant la maison, avant de quitter les lieux, quelques minutes après. Quand je suis rentré chez moi, on m’a dit que sa fille était venue pour m’accuser de v**l.  C’est ainsi que j’ai pris la décision de retourner chez elle pour laver mon honneur dans cette affaire’’, s’est défendu T. Mboup.

Dans le cadre de cette enquête, une réquisition a été adressée à un toubib de l’hôpital régional de Saint-Louis. Les résultats, selon des sources sanitaires, ont révélé que la victime, en ménopause depuis 20 ans, a subi des lésions nympho-hyménéales et para-urétrales de rapport s****l.

T. Mboup sera sans doute déféré au parquet de Saint-Louis,  pour les délits de v**l, à la fin de sa période de garde à vue, renseigne Enquête .