Saint-Louis/ Trafic de chanvre indien : 2 ans ferme pour le boutiquier trafiquant

230

Arrêté la semaine dernière au quartier Pikine 15 mètres par les agents de l’Ocrtis, le commerçant qui vendait du chanvre indien dans sa boutique a été attrait jeudi à la barre du tribunal de Saint-Louis pour répondre des chefs d’accusations de trafic de chanvre indien, association de malfaiteur et blanchiment de capitaux.Devant la barre, I. Niass sur qui les agents de police ont trouvé une quantité  très importante de chanvre dans sa boutique comme dans sa chambre, a essayé, par tous les moyens, de se tirer d’affaire. Il a argué que la d****e était destinée à sa consommation personnelle. Mais reconnaissant avoir donné un cornet de chanvre indien  au jeune O. Gueye, arrêté en sa compagnie, le jeune boutiquier n’a pas été en mesure d’apporter des réponses claires aux questions des juges sur la quantité de chanvre indien trouvée dans sa boutique et dans sa chambre. Après délibéré, le tribunal l’a reconnu coupable de trafic de chanvre indien et l’a condamné  à 2 ans ferme.