Running : 6 conseils pour (enfin) se mettre à la course à pied

À l’occasion de la rentrée, et si on se mettait au running ? Ce sport accessible à tous est aussi bon pour le corps que pour l’esprit. Nos conseils pour bien débuter.

D’après une enquête de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) menée en 2016, 12 millions de Français seraient accros à la course à pied – et 4,5 millions ont même participé à une course en 2015 ! Et si on s’y mettait ?

Pourquoi se mettre à la course à pied ? 3 bonnes raisons

  • C’est bon pour la santé. Courir régulièrement, c’est un bon moyen de protéger sa santé cardiovasculaire et son cœur : selon plusieurs enquêtes récentes, le running serait également bénéfique pour les os (il réduirait le risque d’ostéoporose à la ménopause, par exemple) et pour le cerveau (et notamment pour prévenir la maladie de Parkinson). Mieux : la course à pied aiderait même à arrêter de fumer !
  • C’est bon pour le moral. Contre la dépression, les troubles de l’humeur ou encore l’anxiété, le running constitue une thérapie efficace. C’est chimique : pendant l’effort, le cortisol (l’hormone du stress) diminue tandis que la sérotonine et les endorphines (les substances du bien-être) augmentent. Les émotions sont régulées, les tensions sont évacuées et on se sent mieux… dans ses baskets.
  • Ça fait maigrir. En complément d’une alimentation équilibrée (bien sûr), le running est un bon sport pour s’affiner de partout, et surtout du bas du corps. Ainsi, 1 heure de course à pied brûle environ 600 Kcal, soit l’équivalent d’un bon repas entrée-plat-dessert.

Source : Ma leçon de course à pied – Charlotte Reynaud-Prior et Gilles Rocca, éd. Eyrolles.

À lire aussi :

Faire du running quand on est diabétique

Migraine : le running, meilleur que les médicaments ?

Le running, un sport à éviter lorsqu’on est très mince

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes