Rugy a limogé sa directrice de cabinet

La directrice de cabinet de François de Rugy, Nicole Klein, a annoncé à Ouest-France avoir démissionné de ses fonctions mercredi soir à la demande du ministre de la Transition écologique, après des révélations de Mediapart sur un logement social qu’elle a conservé pendant plusieurs années sans l’occuper. Ce départ de l’ancienne préfète est effectif ce jeudi, a pour sa part indiqué Le Point sur son site.

Selon un article de Mediapart, Nicole Klein dispose d’un logement HLM à Paris depuis 2001 et l’a conservé entre 2006 et 2018 alors qu’elle n’habitait plus la capitale. Elle a assuré au site d’information qu’il s’agissait de sa “résidence principale” et son “domicile fiscal”. Le départ de Nicole Klein intervient alors que François de Rugy lui-même a été ciblé sur son train de vie par Mediapart.

Dans une enquête publiée mercredi, le site a décrit la “vie de château sur fonds publics” qu’auraient menée l’ancien président de l’Assemblée et son épouse en conviant des amis lors de “somptueuses agapes” dans les salons de l’hôtel de Lassay, résidence du président de l’Assemblée. S’exprimant sur France Inter mercredi, François de Rugy a qualifié de “grotesque” sa mise en cause par Mediapart.

Il a publié dans la nuit de mercredi à jeudi un long message sur Facebook dans lequel il prône la “transparence” et publie l’ensemble des réponses qu’il dit avoir fournies par écrit aux questions, elles aussi transmises par écrit, de Mediapart. Jean Terzian et Simon Carraud.