RODZENG rappeur Gabonais aux PUNCHLINES Percutants

Né en 1989 à Libreville au Gabon, Patrice Rodney NDZENG MINKO, alias RODZENG, est tombé dans la marmite du hip-hop quand il n’était qu’un enfant en 1998, sous l’influence de son frère, membre du mythique groupe movaizhaleine. 
Dans un pays hanté par le fantôme colonial, Rodzeng devient rapidement l’un des meilleurs de la scène urbaine gabonaise dès 2006 avec son ancien groupe 241, à force de rapper et slamer sur les maux dont la jeunesse est atteinte: manque d’éducation a l’école, aliénation culturelle, corruption du gouvernement, etc. Il part en Afrique du Sud faire des études en 2009, y affute son art et ses shows et se convaint de l’importance de son message pour tout le continent noir. Apres les albums «Dr NDZENG I» et «Dr NZENG II» sortis respectivement en 2010 et 2013, il va poursuivre ses études d’ingénieur en Chine où il ne laisse pas taire son art. Quelques mois plus tard, Rodzeng fini ses études et retrouve le Gabon, sa terre natale. En 2018, après la sortie de son troisième album «ENGONGOLE», il s’associe aux rappeurs TRIS et BAK ATTAK pour former le BWITI GANG. Ensemble, ils vont organiser le premier Show des Grillés en mai 2018 avant de lancer la saison 1 du Bwiti Gang Cypher (une serie de freestyle avec des artistes invités). Dans la foulée, les 3 compères proposent à leurs fans le BWITI GANG SHOW en septembre 2018 à l’Institut Français du Gabon. Depuis son retour, Rodzeng enchaine les productions en solo et avec le Bwiti Gang. 
On peut citer les singles «Le Bled est à terme», «Novelas», «Coupable» ou encore «Larmes d’or». Sur le plan international, Rodzeng a participé au festival Ponton Urban week en mars 2019 au cercle dans la ville de Pointe Noire au Congo et le Festival des Nomades à Abidjan en Côte d’ivoire.