Retrouvailles socialistes : Barthélemy Dias entend jouer sa partition

Le décès d’Ousmane Tanor Dieng semble rapprocher les socialistes. Barthélemy Dias, qui s’est rendu à la Maison du parti hier pour signer le livre de d’or en hommage au défunt Secrétaire général du Ps, veut recoller les morceaux de la famille socialiste.

« Il n’y pas lieu de se chamailler parce que pour se disputer et se battre, il faut être deux. Nous, nous n’avons ni la volonté ni le cœur pour ça. On doit se battre pour que l’héritage du Président Senghor serve aux générations futures. Si les uns et les autres sont conscients de leurs responsabilités, on doit pouvoir y arriver. Mais, je répète que personne ne pourra écrire cet héritage sans nous parce que nous y avons contribué », a-t-il déclaré.

Selon Le Quotidien, le maire de Mermoz Sacré-Cœur justifie sa posture par la dernière volonté de Tanor de réunir la famille socialiste. Dias-fils « compte rendre visite à Aminata Mbengue Ndiaye, Secrétaire général adjoint du Parti socialiste, au président du Conseil des sages, Nguirane Ndoye, et à une personne emblématique de ce parti, El Hadji Mansour Mbaye, pour voir ce qu’ils pensent de l’avenir de cette formation politique ».