Retour du signal de Walf : Les explications du ministre de la Communication

109
Groupe Walf : « Si l’intimidation continue, je serai candidat en 2024 » (Cheikh Niasse)



Après le rétablissement du signal de Walfadjri, Moussa Bocar Thiam, le ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numérique, s’est expliqué sur les raisons du recul de l’autorité. Ce, dans un communiqué de presse que nous vous proposons ci-dessous.

«Par décision n° 00022 du 04 février 2024, la licence de diffusion du groupe Walfadjri a été retirée pour les motifs tirés des violations répétées des prescriptions législatives, réglementaires et contractuelles inhérentes à l’autorisation de diffusion.

A la suite des regrets exprimés par le PDG du groupe Walfadjri Cheikh NIASS au cours de l’audience accordée par le Président de la République à des personnalités de la société civile accompagnées du personnel du groupe, le Chef de l’État a, dans sa mansuétude habituelle, décidé de faire rapporter la sanction.

En conséquence nous, ministre de la Communication, tout en saluant la magnanimité du Président de la République dans ce contexte d’appel au dialogue national, mettons fin à ce retrait à compter de ce jour, tout en appelant les responsables du Groupe Walfadiri face à leurs responsabilités.

Enfin, les dispositions combinées des articles 57 et 63 et de la loi n°2017-27 du 13 Juillet 2017 portant code la presse, exigent que les entreprises de presse doivent assurer l’équilibre dans le traitement des informations et respecter l’ordre public en veillant à ne pas diffuser des programmes ou messages de nature à inciter à la violence ou à la haine.»