Retour de parquet : Pourquoi Assane Diouf risque gros

Depuis son arrestation musclée par les éléments de la Sûreté Urbaine qu’il a diffusée en direct, «l’insulteur public» Assane Diouf se trouve entre les mains des enquêteurs. Selon L’As, c’est hier qu’il a été déféré au parquet. Mais, il a bénéficié d’un retour de parquet.

Il risque gros car la Sûreté urbaine a visé les délits «d’injures publiques par le biais des Ntic, offense au chef de l’Etat, appel au soulèvement et outrage à agents dans l’exercice de leur fonction». Il sera à nouveau présenté, aujourd’hui, au procureur qui va sceller son sort.