Reprise du dialogue politique dans un contexte de tintamarre…

Le Général Mamadou Niang qui pilote le volet politique du dialogue va rencontrer pour la première fois les plénipotentiaires des différents partis et coalitions. Il s’agira pour cette première rencontre de se pencher sur les termes de références des concertations politiques. A l’issue de la rencontre, les mandataires des partis vont valider les termes de références et arrêter un calendrier des concertations. Le CRD ne dialoguera pas avec le régime de Macky Sall Si le Front national pour la résistance (FRN) conduit par Mamadou Diop Decroix a préféré répondre à l’invitation du chef de l’Etat en participant au lancement du dialogue national, ce n’est pas le cas pour le Congrès pour la renaissance de la démocratie (CRD). Thierno Alassane Sall, Mamadou Lamine Diallo, Abdoul Mbaye, entre autres sont fermes dans leur position. Ils ne comptent pas faire machine arrière. « Nous ne participerons pas au dialogue national», a lâché le député Mamadou Lamine Diallo suite à l’interpellation d’un journaliste. Cela se comprend d’autant que le vent souffle actuellement du côté de l’opposition radicale qui ne lâche plus pied devant l’affaire «trempant» Aliou Sall dans le pétrole et le gaz sénégalais. L’opposition radicale en profite pour acculer Aliou Sall et par ricochet le régime de Macky Sall de tous les bords. Et pour rien, elle ne rejoindra le dialogue dans le contexte actuel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici