Reprise des manifs du FNDC : Conakry sous haute tension

Ce mardi 29 septembre 2020 marque la reprise des manifestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), contre le projet de 3e mandat du président Alpha Condé.
En dépit de l’interdiction des autorités de Conakry de la marche qui était prévue sur l’autoroute Fidel Castro, le FNDC dit maintenir sa manifestation de ce mardi 29 septembre, sous la forme d’une « résistance ».
Très tôt dans la matinée, le domicile du coordinateur du FNDC Abdourahmane Sanoh a été quadrillé par les forces de défenses et de sécurité.
De nombreux boutiques et magasins sont fermés tout le long de la haute banlieue de la capitale Conakry. Certains des propriétaires sont retranchés et montent la garde. Des stations-services sont fermées, ainsi que des banques.Au niveau de certains importants carrefours, des forces de sécurité sont visibles pour tuer dans l’œuf d’éventuel regroupement des manifestants.