Répression des prestataires de Senelec : Malick Gakou condamne et appelle à l’unité de l’opposition en vue des Locales

90

Dans le cadre de sa tournée nationale, le président du Grand Parti, Malick Gakou était dans la ville de Kaolack où il a  appelé l’opposition à l’unité pour gagner les élections locales. L’opposition n’a d’autre alternative que de s’unir, pense-t-il. Le président du GP, dans le cadre du renforcement des bases de sa formation politique dans l’ensemble du territoire national a appelé à une union sacrée qui devra servir de déclic pour sonner « le glas du régime du président Macky Sall dès le 23 janvier 2020 afin d’abréger les souffrances du peuple sénégalais fortement préoccupé par l’instauration d’une société démocratique libre et solidaire, qui sera l’amorce d’une ère de progrès et de développement économique et social de notre pays », a expliqué l’enfant de Guédiawaye.Malick Gakou a souligné par ailleurs que « partout au Sénégal, nous constatons le mal-vivre, pour preuve, hier, il y a eu la  pluie à Kaolack et quand il pleut, les Kaolackois ont peur ici dans le bassin arachidier où on doit adorer la pluie. Mais dès la première pluie, les inondations commencent, cela prouve les difficultés des Saloum-Saloum  ». Selon lui, ils se sont engagés avec toute les forces vives pour qu’au sortir des élections, qu’ils puissent assurer au Sénégal les bases d’un développement harmonieux et à  la hauteur des attentes des populations. Continuant son speech, l’ancien ministre des Sports a dénoncé avec la dernière  énergie la répression de la manifestation des prestataires de la Senelec, en exprimant son amertume. Il a souligné la nécessité de se battre pour la liberté et la démocratie. Le peuple sénégalais, à travers les événements du mois de mars dernier, a  prouvé à suffisance son engagement, sa détermination pour qu’ enfin le Sénégal ne puisse vivre des événements de cette nature, a conclu  El Hadj Malick  Gakou.