Rentrée scolaire à Sédhiou : Un taux de redoublement et de déperdition très inquiétant

Si le taux de promotion interne est satisfaisant à l’élémentaire, il est jugé inquiétant au moyen secondaire. C’est du moins le sentiment de l’inspecteur d’académie qui pointe du doigt le fort taux de redoublement et de déperdition scolaire. Pour Cheikh Faye, la cueillette des noix d’anacarde, la conduite de motos Jakarta, les grossesses et mariages précoces sont les principales causes de ces contre performances scolaires.

Toutefois, le patron des enseignants de la région a salué au cours du comité régional de développement (Crd) l’équité notée dans l’accès à l’éducation à travers l’amélioration de la plupart des indicateurs liés à l’environnement scolaire. Il a aussi informé que depuis 2016, les résultats suivent une tendance haussière avec 35% au bac. Pour le Bfem, l’académie est dans le peloton de tête. Pour l’enseignement des sciences, 22% des élèves orientés en seconde sont dans les séries scientifiques contrairement en 2016 où ce taux était à 10%.

Pour rester sur la rampe vers l’excellence et de la qualité, l’académie compte maintenir le dispositif de lutte contre les violences basées sur le genre, améliorer la gouvernance locale en harmonisant les interventions des partenaires.

Ce crd axé sur le bilan des résultats scolaires et sur la présentation des ambitions définies par le ministre de l’Education, a permis aux autorités de se pencher sur les contraintes qui pourraient entacher le concept de Ubi tey Jang tey. Il s’agit de la construction des abris provisoires, du déficit du personnel enseignant, des chantiers inachevés, de l’absence des élèves à l’appel du jeudi 3 octobre.

Pour réussir cette rentrée, l’académie a accompagné les parents d’élèves dans leur plan de mobilisation, soutenu les chefs d’établissements à l’élaboration des outils pédagogiques et de gestion, exhorté les élus locaux à doter les écoles de fournitures scolaires au moment opportun.

Ainsi, l’académie pourrait atteindre les 5 priorités fixées lors du séminaire de Saly de septembre 2019. Il s’agit de la promotion du climat social, du renforcement de l’efficacité et de l’efficience du système, de l’amélioration du pilotage du système, de l’assurance à une éducation de base pour tous et enfin de la systématisation de l’éducation aux valeurs.