Relance Du Projet Mobilier National : Le Coordonnateur Saloum Ndiaye Liste Les Impératifs

75
Single Post


Single Post
Relance du projet mobilier national : Le coordonnateur Saloum Ndiaye liste les impératifs

Le coordonnateur du projet mobilier national embouche la même trompette que le Chef de l’Etat Macky Sall quant à l’urgence de relancer ledit projet. En effet, Saloum Ndiaye, qui a réagi suite au rappel fait par le président de la République hier en Conseil des ministres sur l’urgence et la nécessité de relancer ce projet national au profit des artisans sénégalais, s’est réjoui. Avant de faire part d’une « rencontre de partage tenue avec les acteurs le mois dernier. Une rencontre au cours de laquelle les participants ont souligné la nécessité de revoir le statut juridique et institutionnel du projet mobilier national en clarifiant sa classification.


De l’avis du coordonnateur, le projet mobilier national fait face à « une contrainte d’un statut juridique qui n’est pas clair et qui empêche le projet de lever des fonds auprès des partenaires financiers ».


De ces échanges, confie Saloum Ndiaye, est ressortie aussi « la nécessité d’assouplir davantage les règles d’accès aux marchés » pour les artisans car, selon lui, le code des marchés est « relativement contraignant pour la plupart » des artisans.


Toujours, dans le cadre de la relance dudit projet, le coordonnateur signale également que la rencontre tenue, le mois dernier a permis de relever « l’impératif de la mise en place d’un programme de production de mobiliers locaux » (mobiliers scolaires, mobiliers de bureau et d’appartement, mobiliers hospitalier, etc.) et de l’augmentation du budget du projet mobilier national.