Accueil Actualités Redécoupage territorial: “Logique de la dynastie au pouvoir : barrer la route...

Redécoupage territorial: “Logique de la dynastie au pouvoir : barrer la route aux collabos…”

Le gouvernement du Sénégal a entrepris un redécoupage administratif de Dakar. Un morcellement qui affectera plusieurs collectivités territoriales de l’agglomération de Dakar et d’autres localités du pays. D’où cette réaction de Ld Debout qui, dans une note parvenue à Senego, estime que ce redécoupage sera à l’origine d’un désordre et d’un chamboulement dans les collectivités visées.

Tailler une carte électorale…

“Ce ‘saucissonnement’, loin d’obéir au principe de cohérence territoriale, va provoquer un désordre et un chamboulement dans les collectivités visées. Et, la logique de la dynastie au pouvoir est claire : tailler une carte électorale en sa faveur, au gré de ses intérêts du moment, et barrer la route à des collaborateurs devenus trop gênants“, selon la Ld Debout.

De manière clandestine…

Raison pour laquelle, elle regrette que l’opération soit “conduite de manière clandestine, sans débat ni consultation, et suivant des procédures opaques, en négation de la transparence et du respect des citoyens. Partout, les populations ont opposé un rejet catégorique et organisé la résistance à ce projet malsain et antidémocratique“.

Demandes légitimes des populations…

Sur ce, elle recommande au gouvernement de j***r la carte de la transparence, “notamment par la consultation des citoyennes et citoyens, la société civile, ainsi que des partis politiques et rappelle qu’il s’agit là d’une exigence de bonne gouvernance dont aucun gouvernement sérieux ne doit chercher à se soustraire“. Mais aussi elle exhorte le gouvernement à suspendre immédiatement ces opérations clandestines, et surtout à accorder une écoute attentive aux demandes légitimes des populations.

Avertissement…

“Pour le reste, LD Debout avertit et prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale que si le gouvernement s’entête dans la voie injustement engagée, comme à ses habitudes, lui et son chef seront tenus entièrement responsables de tout ce qui pourrait advenir à ce propos“.

Quitter la version mobile