« Recours à la p**********n de mineures » : Les explications de l’avocate de l’international sénégalais Sidy Sarr

184

L’avocate de Sidy Sarr, Khadija Aoudia, s’est exprimée sur Objectif Gard, sur la mise en examen pour « recours à la p**********n de mineure » de son client.

Sidy Sarr, footballeur professionnel d’origine sénégalaise évoluant en ligue 2 avec l’équipe du Nîmes Olympique a été présenté ce mercredi en fin d’après-midi à un juge d’instruction de Nîmes.
Après 48 heures de garde à vue, ce joueur a été mis en examen pour « recours à la p**********n de mineure » et a été placé sous contrôle judiciaire ce mercredi soir, indique son avocate, Khadija Aoudia.
« Mon client a été victime d’une manipulation »
Il a eu durant le week-end des relations s*******s tarifées avec une jeune femme, âgée de 17 ans. Trois jeunes femmes au total sont impliquées. Elles auraient profité que le joueur soit endormi dans son appartement pour récupérer les clefs de son véhicule de luxe et essayer ensuite de le vendre dans le quartier de Pissevin, à Nîmes. L’affaire de p**********n a éclaté à ce moment là.
Le footballeur a été placé en garde à vue, lundi. « L’infraction reprochée à mon client est liée au fait qu’il a été victime d’une manipulation par ces trois jeunes filles », a déclaré Khadija Aoudia, l’avocate de Sidy Sarr.
Par ailleurs une jeune femme de 19 ans condamnée en comparution immédiate, mardi 19 octobre, à 6 mois de p****n avec un sursis probatoire de 2 ans, pour le vol avec ruse et en récidive du véhicule de luxe du joueur a été une nouvelle fois placée en garde à vue aujourd’hui. Le parquet de Nîmes souhaite sa mise en examen pour « proxénétisme aggravée » et demande qu’elle soit écrouée. Elle est à l’heure actuelle devant le juge d’instruction.
Les investigations de la Sûreté départementale de Nîmes se poursuivent maintenant sous l’autorité d’un juge d’instruction.