Rebondissement dans le dossier Fallou Sène: Son père «espère»…

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a révélé, hier, au cours de sa conférence de presse, que l’enquête sur l’affaire Fallou Sène allait connaitre de nouveaux rebondissements. Car, d’après le maitre des poursuites, «l’ordre de poursuite nous est parvenu de la part du ministère des Forces armées et que dès demain (aujourd’hui, Ndlr) je saisirai le commandant de la brigade prévôtale pour l’acte suivant». Un nouveau tournant que le père de la victime n’a pas manqué de saluer.

Contacté par «Seneweb», Abdoulaye Sène dit avoir accueilli cette nouvelle avec «beaucoup d’espoir». «Nous rendons grâce à Dieu. Tout ce que les autorités compétentes peuvent faire pour que l’enquête se poursuive, nous réjouit. Nous espérons que la lumière sera apportée dans cette affaire», a-t-il dit. Le septuagénaire est convaincu que «si on identifie et arrête l’auteur de ce crime, cela ne fera qu’amener la paix dans ce pays».

Parce que, ajoute-t-il, «cela va permettre de réduire le nombre de cas de meurtre de ce genre». «L’Observateur» informe, dans sa livraison de ce jeudi, que le meurtrier de Fallou Sène aurait été déjà identifié. Il s’agit, selon nos confrères, du lieutenant de la gendarmerie M. Sané, Chef de l’unité d’opération envoyée, le 15 mai 2018, au campus, sur demande du recteur d’alors, Baydallaye Kane. Il devrait être poursuivi pour homicide volontaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici