Rebondissement dans l’affaire des munitions saisies à Pire !

Ahmed Ndiaye, arrêté dans l’affaire des munitions de guerre saisies par la gendarmerie, dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019 à Pire et destinées à des groupes armés terroriste basés en Mauritanie, reste en prison.
Selon Les Échos qui revient sur ce dossier, le juge lui a collé une autre inculpation avec, à la clé, un autre mandat de dépôt. Son avocat compte saisir la Cedeao pour obtenir sa libération.
Ahmet Ndiaye, établi à Rosso-Sénégal, a été accusé par le convoyeur de lui avoir demandé de transporter de la ferraille. C’est ainsi qu’il a récupéré le colis à Thiaroye.