Querelles à l’Apr : L’intervention d’Abc et de Harouna Dia réclamée

Les brouilles internes notées, ces derniers jours, dans les rangs de l’Alliance pour la République (Apr) indisposent à plus d’un égard de hauts responsables de la majorité présidentielle. Certains plaident l’intervention des sages à l’image de l’homme d’affaires Harouna Dia, proche du chef de l’Etat et d’Alioune Badara Cissé, médiateur de la République.

«Il faut que les gens interviennent pour arrondir les angles. Les frustrations se multiplient au sein du parti, ce qui risque de peser contre nous aux prochaines élections», lance une grosse ponte du parti qui pense que «Harouna Dia, par exemple,  doit rallier Dakar pour rencontrer les différentes parties afin de sortir de cette situation».  
A l’en croire, «dans le parti, il y a d’autres Moustapha Cissé Lô qui ont préféré garder le silence, pour le moment. La politique, c’est un dialogue permanent, les exclusions ne règlent pas les problèmes».
Il dit : «Harouna fait partie des rares personnalités, membres fondateurs, qui font l’unanimité au sein du parti. Il faut qu’il intervienne».
Pour rappel, le parti présidentiel est secoué, depuis quelques jours, par les enregistrements sonores «odieux» du député Moustapha Cissé Lô qui a été aussitôt exclu de l’Apr et du groupe Benno bokk yaakaar (Bby) de l’Assemblée nationale.