Putsch en Guinée : Le président du Cnrd fixe de nouvelles mesures

227

Le Comité national du rassemblement et du développement (Crnd) a encore pris de nouvelles mesures. Ce, suite au communiqué relatif à la suspension de la Constitution, des Institutions de la République. Ce dimanche 5 septembre, il a confirmé de la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

S’en est suivi une batterie de mesures.

«A compter de ce jour, les Secrétaires Généraux de tous les départements ministériels assureront la continuité  les charges courantes. Les Gouverneurs de régions remplacés par les commandants de région.

Et, les Préfets et les Sous-préfets remplacés par les commandants d’unités de la plus grande localité », lit-on dans le document signé par le président du Cnrd.

Lequel d’ajouter: «Les anciens ministres et les anciens présidents des institutions conviés à une rencontre lundi à 11H au palais du peuple. Les militaires précisent que tout refus de se présenter sera considéré comme une rébellion contre le Cnrd.Les fonctionnaires invités à reprendre le travail dès ce lundi 07 septembre».

Il a été indiqué que les unités de l’intérieur sont invités à garder la sérénité et à éviter les mouvements vers Conakry.

En sus, le couvre-feu est exigé à partir de 20H sur toute l’étendue du territoire jusqu’à nouvel ordre.