Proxénétisme : Le propriétaire de l’hôtel Milano relaxé

Birane Niang, propriétaire de l’hôtel Milano sis aux Parcelles Assainies, et ses acolytes ont été relaxés par le juge. Selon Les Échos, l’affaire a été appelée, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Accusé de transformer son hôtel en maison de passe, Birane Niang avait été poursuivi pour proxénétisme et blanchiment de capitaux, tandis que ses employés le sont pour complicité de ces chefs.