Prostitution à l’hôtel Milano : Le procès renvoyé au 14 octobre

Birane Niang, propriétaire de l’hôtel Milano sis aux Parcelles Assainies, et ses acolytes devront encore prendre leur mal en patience pour être édifiés sur leur sort.

En effet, rapporte le quotidien  L’As de ce vendredi, leur procès, initialement prévu hier jeudi est renvoyé au 14 octobre prochain. Ce, pour défaut d’interprète en Bambara.

Niang, qui avait transformé son hôtel en maison de passe, est poursuivi pour proxénétisme et blanchiment de capitaux, tandis que ses employés le pour complicité de ces chefs.