Propagation du Covid-19 au Sénégal : « La Houmra et tous les autres engagements liés au Hadj sont suspendus » (Amadou Bâ)

Décidément, la pandémie du Coronavirus gagne de plus en plus de terrain. Ce vendredi, 11 autres cas ont été confirmés et qui s’ajoutent sur les 8 précédents.

Ce qui signifie que le virus est en train de s’étendre. C’est pour cette raison, qu’en toute responsabilité, vis-à-vis de cette crise, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, a tenu une réunion cet après-midi, en présence du ministre de la santé, celui de l’intérieur et la présence notamment de l’ambassadeur de l’Arabie saoudite, pour faire une déclaration dans le sens de la Houmra et du Hadj 2020.

« Il ne sera pas possible à nos compatriotes et pour les fidèles des autres pays, d’effectuer la Houmra et d’aller en Arabie Saoudite pendant le Ramadan qui débutera en fin Avril » déclare le ministre Amadou Bâ.

Toujours dans cette même logique, le ministre des affaires étrangères dira à propos du Hadj 2020, « une note verbale a été transmise au gouvernement du Sénégal dans le sens de bien vouloir surseoir tout engagement concernant l’organisation du pélérinange 2020 jusqu’à ce que la trajectoire du Covid-19 soit appréhendée ».

Cela signifie, en quelque sorte, que l’Arabie Saoudite, demande aux pays qui envoient des pélerins à la Mecque, de « suspendre toute opération préparatoire, notamment celles financières, les lications de moyens de transports, les réservations, les contrats avec les restauration et autre… »

Le gouvernement du Sénégal, après avoir reçu cette note, a immédiatement instruit la délégation au pélerinage, de se conformer à la demande de l’Arabie Saoudite.

Le ministre Amadou Bâ demande aussi aux voyagistes et tous les pélerins, de ne prendre aucun risque en évitant de faire toute forme de dépense relative à cette édition du Hadj 2020.

Le gouvernement se chargera dès lors de leur donner le signal au moment opportun tenant compte de l’impact du Covid-19.