Propagande LGBT sur les enfants: Jamra saisit le ministre du Commerce et Aly Ngouille Ndiaye

L’ONG islamique Jamra a décidé de réagir en saisissant les autorités étatiques. Ce, après avoir été, à plusieurs fois interpellée sur ces “gadget-sucrerie” en vente aux abords des établissements scolaires et dans les boutiques des quartiers populaires. Des “bonbons” comportant des personnages mineurs qui simulent des actes contre-nature, lesquels sont condamnés par l’article 319 du Code pénal sénégalais.

Une double saisine…

D’après Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra, il va rendre publique, ce mardi 20 octobre, une double saisine épistolaire destinée au ministre du Commerce et à son homologue de l’Intérieur, pour qu’il soit, sans délai, mis un terme à cette scandaleuse propagande de l’idéologie LGBT, ciblant les enfants.

Prosélytisme malsain…

Et dont les promoteurs, après avoir échoué à inféoder les esprits juvéniles dans leur prosélytisme malsain, notamment par le biais des dessins animés de la chaîne ‘Nickolédéon’ (canal N°86 du bouquet CANAL-HORIZON), investissent à présent dans les accessoires et gadgets d’écoliers pour mieux banaliser dans notre pays les unions contre-nature et pervertir les enfants“, déclare M. Guèye.

Des “petits-pas”…

Selon Mame Mactar Guèye, on ne doit pas oublier que c’est par de “petits-pas” anodins de cette nature que les lobbies LGBT avaient finalement réussi à faire plier le Gabon, avec l’adoption, le 23 juin 2020, par l’Assemblée nationale d’une nouvelle disposition législative dépénalisant l’homosexualité, suivie de sa validation par le Sénat, le 29 juin dernier. Les lobbies LGBT auront ainsi réussi à faire légaliser cette abomination dans ce pays d’Afrique centrale, qui pourtant l’avait naguère criminalisée.