Projection de « Rebelles » de Marodi: POURQUOI LE PRÉFET DE DAKAR S’Y EST OPPOSÉ

84
Projection de « Rebelles » de Marodi: POURQUOI LE PRÉFET DE DAKAR S’Y EST OPPOSÉ



Le contenu de la série « Rebelles » : Un combat pour l’unité, est-t-il aussi dangereux ? Cette question mérite bien d’être posée. La maison de production Marodi qui n’a fait que diffuser la bande-annonce a suscité un tollé sur les réseaux sociaux avec des critiques hâtives. Sans même, ne serait-ce que, voir un épisode pour pouvoir juger. La Direction de la cinématographie (Dci) a notifié au producteur un refus de tournage, une mise en demeure. Se considérant comme des professionnels qui n’ont rien à se reprocher, les réalisateurs ont invité hier la presse à une projection de presse afin de permettre aux journalistes de se faire leur propre opinion. Hélas, il n’y aura pas de projection puisque le préfet a mis fin à la rencontre.

La montagne a accouché d’une souris. La nouvelle série de la maison de production Marodi « Rebelles » : Un combat pour l’unité, pas encore sortie en salle, est devenue une source de polémiques. Puisque la Direction de la cinématographie (Dci) a notifié, d’abord, au producteur un refus de tournage avant de lui envoyer, le 8 septembre, une mise en demeure. Pour lever toute équivoque, la société de production Marodi Africa Sa a invité hier les journalistes et des critiques de cinéma à une projection de presse à l’hôtel Novotel, afin que ces derniers puissent se faire leur propre opinion sur la série incriminée. Malheureusement, il n’y a pas eu de clap d’ouverture puisque le préfet a interdit la rencontre.

Sur les lieux, tout était bien parti pour être un bon visionnage. Les photographes, caméramans étaient tous installés dans la grande salle Saint-Louis de l’hôtel. Les chaises bien rangées avec des bloc-notes et des stylos pour les journalistes, au fond de la salle, un grand écran qui tourne en boucle la bande-annonce de la série « Rebelles », réalisée par Thian Thiandoume. On note une qualité d’image, la sonorisation très limpide avec une belle plongée montrant la verdure dans une forêt qui rappelle la Casamance. On y note aussi un bref passage de l’image du Palais, les émeutes du mois de mars 2021… Il y a des acteurs de renom comme Bichichi, Pape Faye, Matar Ndour entre autres. En tout cas, c’est une série audacieuse entre trahison et alliance pour résoudre la crise casamançaise. La bande-annonce montre aussi une journaliste très engagée qui n’hésite pas à dénoncer les micmacs des hommes politiques (…).

Une série audacieuse
Le team donne le top départ pour le visionnage. Soudain, le directeur de l’hôtel, accompagné de quelques membres, somme aux organisateurs d’arrêter la rencontre. Ce, parce qu’ils ont reçu l’ordre du préfet interdisant la projection. L’équipe de production surprise, la mine déçue, annonce avec amertume la mauvaise nouvelle. « La direction de l’hôtel nous informe que le préfet demande à l’hôtel d’interdire cette projection. On s’excuse pour le déplacement », annonce une dame. Après cet incident malheureux, Pod et compagnie se sont résignés à accepter l’interdiction préfectorale. Ils se sont contentés d’une déclaration, en dehors de l’hôtel. « Nous voulions partager avec vous le contenu de la série « Rebelles » qui semble être problématique. Le préfet a interdit la rencontre et nous sommes obligés de l’annuler mais nous vous communiquerons ultérieurement. Nous pensons que c’est une erreur, un malentendu », déclare Thian Thiandoume, auteur et réalisateur de la série, visiblement choqué.

Adama Aïdara KANTÉ
Pape Doudou DIALLO (Photo)

22 septembre 2022

EMEDIA