[Profil] Modou Lo : Xaragne, le teigneux !

Il n’a pas suffit beaucoup de temps à Modou Lo pour se frayer un chemin vers dans la cour des grands de l’arène. En 13 ans de carrière, l’enfant des Parcelles Assainies est parvenu a atteindre le sommet de sa gloire, entrant dans le cœur de beaucoup d’amateurs et observateurs de la lutte avec frappe.

Avec un parcours étincelant, ses fans lui collent le surnom de Xaragne. Sa défaite devant Balla Gaye 2, au mois de janvier dernier, n’a pas eu beaucoup d’incident sur la popularité de Modou Lô. Il a l’occasion, dimanche prochain, face à Eumeu Sène d’être couronné Roi des arène. 

Pourtant â première vue, Modou Lô n’a pas l’allure d’un lutteur racé. Il fait 1,78 m et n’est pas aussi costaud que la plupart de ses adversaires, mais il s’est taillé une solide réputation qui lui vaut le respect du monde de la lutte. 
Décrit par ses adversaires comme un lutteur très  provocateur, il se fait remarquer, lors des face-à-face par des gestes et petites piques qui provoquent l’ire de ses adversaires.    
Né le 28 décembre 1985, le chef de file de l’écurie Rock énergie a disputé son premier combat le 4 février 2006. Et depuis lors, il ne cesse de grimper les échelons pour devenir aujourd’hui l’un des lutteurs les plus populaires de sa génération. Ses combats sont attendus par tous les amateurs de la lutte. 
Réputé fin stratège, le Rock des Parcelles Assainies ne recule devant rien, même devant des adversaires coriaces a priori plus forts que lui tels que Bombardier, Balla Gaye 2 et  Eumeu Séne.  
Certains observateurs ne tarissent pas d’éloges à son endroit. Birahim Ndiaye est de ceux-là : «Modou Lo n’est pas un lutteur que l’on corrige. C’est un grand lutteur qui a fait ses preuves dans l’arène.»   
En 24 combats, il totalise 19 victoires, 3 défaites et un nul, Modou Lô a réalisé l’un des meilleurs palmarès de l’arène. Il a  écrit l’une des plus belles pages de la lutte sénégalaise. Malgré ses revers contre Balla Gaye 2 (deux fois) et Bombardier.

Ce dimanche, il doit faire face au Roi des arènes Eumeu Séne qu’il avait déjà battu lors de leur premier affrontement. Un succès lui permettra de prendre la couronne et d’oublier sa défaite contre Valls Gaye 2, lors de sa dernière sortie.