Prise en charge du Soldat Cheikh Ndiaye : L’armée sénégalaise livre sa version

La vidéo a touché plus d’un. Le Soldat  Cheikh  Ndiaye membre de la MINUSMA, blessé  lors d’une mission est devenu paralysé. Lors d’une interview, il déclaré que depuis qu’il a quitté l’hôpital, il n’a plus de soutien venant de l’armée, c’est sa famille qui s’occupe de lui. Suite à ces propos, la Direction de l’information  et des relations publiques des armées a réagi à travers un communiqué. 

Activité  religieuse

Selon la DIRPA, le Soldat Cheikh Ndiaye a contracté sa blessure à Mopti le 16 Octobre 2019,  lors d’une activité religieuse  et non durant une action de combat. Il est entré en transe et a cogné sa tête contre un bâtiment préfabriqué, à l’occasion d’une activité religieuse encadrée organisée au sein du contingent, conformément aux pratiques cultuelles autorisées par les Nations Unies.

Assistance

Cheikh Ndiaye a été diagnostiqué à l’hôpital principal de Dakar comme atteint de “traumatisme du rachis cervical”, entraînant une paralyse définitive. Au bout de 4 mois, il a été remis à  sa famille pour un traitement à domicile avec une assistance financière régulière de l’armée. Deux chaises roulantes et une chaise d’aisance lui ont été remis, selon la DIRPA.

NB : Le soldat dit avoir reçu sa chaise roulante le 28 juillet de la part d’un officier.

Revivez son témoignage !